La fabuleuse histoire du chocolat Calcagno

Dès les premières importations de fèves de cacao en Italie à la fin de la guerre en 1946, Monsieur Felice Cagno se lança dans la production artisanale de chocolat, à Turin, au cœur du Piémont.

En 1948, il s'associa à Monsieur Rinaldo Calcagno. C'est le nom de ce dernier qu'ils choisirent pour donner un nom à leur fabuleux chocolat: Le Chocolat Calcagno.

En 1961, la petite fabrique de chocolat déménage non loin, au 5 via Vittorio Bersezio, toujours à Turin. Cette adresse reste à ce jour le lieu mythique de la production actuelle de ce chocolat d'exception.


En 1975, deux artisans chocolatiers avec déjà plus de vingt années d'expérience, Aldo Frezzato et Franco Rossini, reprennent le flambeau. La maison Calcagno devient la  Premier Cioccolato - Calcagno.

Toutes les étapes de l'élaboration du chocolat sont effectuées, encore aujourd'hui, avec des machines qui datent des années 40 et 50. Ces antiques machines qui produisent depuis plus de 67 ans ce chocolat d'une extrême finesse, restent encore à ce jour inégalées pour garantir un produit d'une telle qualité. Messieurs Frezzato et Rossini surveillent scrupuleusement, encore aujourd'hui, chaque étape de la production artisanale selon les antiques traditions des Maîtres chocolatiers Turinois. Leur expérience, leur dévouement et le soin qu'ils apportent dans le choix et la sélection des matières premières garantissent un standard de qualité au plus haut niveau.


La Premier Cioccolato - Calcagno produit le célèbre Giandujotto fabriqué selon la recette originale de Rinaldo Calcagno, la Crema Piemonte, une délicieuse pâte à tartiner à base de noisettes du Piémont, les Cremini, au noisettes du Piémont, Moka et Citron, des tablettes de chocolat noir Extra Fondant au Piment, à l'Absinthe, à la Cannelle, ou au Gingembre (56%  de cacao minimum), des tablettes de chocolat au lait  (30% de cacao minimum) et Extra Fondant aux noisettes du Piémont, des Grains de café, des Myrtilles et du Gingembre, chacun enrobés au chocolat Extra Fondant, des Noisettes du Piémont enrobées au chocolat au lait Extra ou au chocolat noir Extra Fondant, des Amandes Avola (Sicile) enrobées au chocolat au lait Extra ou au chocolat noir Extra Fondant,des Cailloux  enrobés au chocolat Extra Fondant, des petits Oeufs de Pâques fourrés à la crème Gianduia, et l'inégalée et rare tablette de chocolat noir sans sucre, au fructose, la tablette Fondant Extra Bitter avec 75% de cacao minimum.


 

                        
   












Cette machine construite après guerre en 1946, sert,encore aujourd'hui, à la coupe de blocs de chocolat.


               













C'est dans ce caisson avec une armature en bois qu'est refroidi le chocolat avant d'être manuellement démoulé. Cette machine a été fabriquée dans les années 50.

 












Cette machine, fabriquée en 1950 est encore utilisée ce jour pour emballer les Giandujotti.






















Cette machine entièrement manuelle,
qui sert à découper les plaques de Cremini
a été fabriquée dans les années 40.